ESPERANZ'ARTS

Arts For All

Amandine Robilliard

Violoncelle

Amandine Robilliard est une violoncelliste animée par la diversité et la transmission. Diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Roland Pidoux en 2011, elle obtient deux ans plus tard dans le même établissement son Certificat d’Aptitude pour enseigner le violoncelle. Elle se perfectionne auprès de Cyrille Lacrouts puis Emmanuelle Bertrand.

Régulièrement invitée à travailler au sein d’orchestres nationaux, notamment à l’Opéra de Paris depuis plusieurs années, elle développe également une activité de chambriste (quatuor à cordes, sonate, sextuor…). Elle a l’occasion de se produire plus de vingt fois en concerts avec les Suites de Bach pour violoncelle seul à Paris grâce à l’association Musique et Patrimoine.

Elle enregistre également de nombreuses musiques de films,notamment celles d’Eric Serra, et participe à la création de pièces contemporaines pour violoncelle seul et électro-acoustique, en partenariat avec l’IRCAM puis la maison de la Radio.

Elle fait également partie du projet Nous qui avions perdu le monde , groupe de neuf musiciens réunis autour de récits de voyage écrits par Clément Bondu sur une musique à l’esthétique post-rock composée par Jean-Baptiste Cognet (Comédie de Reims, Le Centquatre à Paris, La Chartreuse-les-Avignon, Scène nationale de Vélizy-Villacoublay, Théâtre de Châtillon…). Elle mène un projet d’improvisation au violoncelle et électronique avec le plasticien Augustin Steyer.

Son désir de transmission l’amène à porter plusieurs projets de pratique collective du violoncelle pour des enfants en difficultés sociales ou psychologiques, notamment avec l’ensemble Calliopée au musée de la Grande Guerre de Meaux, au sein de l’association du festival international de Violoncelle de Beauvais ou encore à l’IME de Chelles avec des enfants autistes.

Elle enseigne actuellement au Conservatoire à Rayonnement Régional de Chalon-sur-Saône.
Elle joue sur un violoncelle de Jean-Louis Prochasson, conçu et réalisé pour elle en 2014.